DES RÉPONSES AUX QUESTIONS
SUR LE PROJET AUTHIER LITHIUM

1. QUEL TYPE DE MINERAI SAYONA QUÉBEC EXPLOITERA-T-ELLE ?

Le minerai est une roche appelée pegmatite à spodumène. Le lithium est un élément chimique qui forme le spodumène.

2. QUELLE SERAIT LA SUPERFICIE DU TERRITOIRE TOUCHÉE PAR LE PROJET AUTHIER LITHIUM ?

La superficie du site est d’environ 2 km x 2 km soit 4 km2.

3. EXISTE-T-IL D’AUTRES MÉTHODES D’EXPLOITATION QU’UNE MINE À CIEL OUVERT POUR LE PROJET AUTHIER LITHIUM ?

Puisque le gisement affleure en surface, il s’agit de la seule méthode économiquement viable.

4. POURQUOI SAYONA QUÉBEC A-T-ELLE CHOISI DE LIMITER SA PRODUCTION À 1 900 TONNES MÉTRIQUES PAR JOUR ?

La production quotidienne a été limitée à un maximum de 1 900 tonnes pour être plus rapidement sur le marché du lithium et nous assurer de nous y tailler une place enviable vu que le processus prévu par la Loi sur les mines et la Loi sur la Qualité de l’environnement nous permet d’être en opération deux ou trois ans plus tôt. La limite de production présente aussi l’avantage non négligeable d’offrir, pendant plus de 17 ans, des emplois aux travailleurs de la région ainsi que des contrats de service aux entrepreneurs locaux.

5. SAYONA QUÉBEC EST-ELLE INSCRITE À LA BOURSE ?

C’est la compagnie mère, Sayona Mining, qui est inscrite à la bourse australienne SYA.AX

6. QUELLES ÉTUDES ONT ÉTÉ RÉALISÉES À CE JOUR ET QUELLES SONT CELLES À VENIR ?

Une première étude de préfaisabilité a été produite en 2017 et a été mise à jour plus tard dans la même année. L’évaluation environnementale et ses diverses études ont été rendues publiques le 18 mai 2018 Le plan de réaménagement et de restauration a également été rendu public le 18 mai 2018 L’étude de faisabilité sera rendue publique à la fin du mois de juin 2018 D’autres études (bruit; poussière; sols) seront menées afin de répondre aux préoccupations des parties prenantes et de confirmer les meilleures mesures d’atténuation à mettre en place. Elles seront rendues publiques une fois complétées.

7. LES EXPERTS ENGAGÉS PAR SAYONA QUÉBEC POUR LA RÉALISATION DES ÉTUDES ENVIRONNEMENTALES SONT-ILS INDÉPENDANTS ET NEUTRES ?

Oui. Les experts sont des professionnels qui tiennent à leur réputation de probité scientifique. La majorité d’entre eux voit leur travail encadré par un ordre professionnel soit l’Ordre des géologues du Québec ou l’Ordre des ingénieurs du Québec. Tous ces experts offrent leurs services à diverses entreprises et organisations et ils savent que leurs études seront analysées et jugées par leurs pairs. Leur première motivation est donc de produire des études scientifiques rigoureuses.

8. LES ÉTUDES DÉPOSÉES PAR SAYONA QUÉBEC SERONT-ELLES APPROUVÉES OU RÉVISÉES PAR UNE TIERCE PARTIE ?

Les études déposées aux MERN et MDDELCC seront révisées et approuvées par leurs propres experts dont certains sont également membres d’ordres professionnels. Il est aussi possible que ces experts demandent l’avis d’experts d’autres ministères comme, par exemple, le ministère des Transports.

9. LE PROCESSUS DE CONSULTATION PUBLIQUE DU MERN EST-IL MOINS RIGOUREUX QUE CELUI DU BAPE ? QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE LES DEUX ?

Non La différence est que la consultation du BAPE est tenue par des commissaires oeuvrant dans un cadre quasi judiciaire. Les délais du processus mené par le BAPE sont également plus longs que ceux du processus prévu pour les petits projets miniers métallifères. Dans le cadre d’un BAPE, le rapport de consultation rédigé par les commissaires et accompagné de recommandations est remis au ministre de l’Environnement qui décide ensuite s’il y donne suite ou non.

10. SAYONA QUÉBEC PEUT-ELLE AGRANDIR LA SUPERFICIE DE LA FOSSE OU ACCROÎTRE LA PRODUCTION SANS REPASSER PAR UN NOUVEAU PROCESSUS D’ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE ?

Si le taux de production reste inchangé, SYA peut modifier l’empreinte de la fosse sans processus de consultation. Si Sayona Québec voulait aller au-delà de 1900 tpj, elle devrait obligatoirement déposer un nouveau projet qui serait, cette fois, soumis à l’article 31.1 de la Loi sur la qualité de l’Environnement et pourrait donc, à la demande du ministre, faire l’objet d’audiences publiques du BAPE.

11. COMMENT SAYONA QUÉBEC FERA-T-ELLE POUR CONSERVER L’INTÉGRITÉ DE L’ESKER SAINT-MATHIEU-BERRY ?

Rappelons tout d’abord que le projet Authier est situé plus bas que l’esker et qu’une importante remontée du socle rocheux isole le projet de la partie de l’esker qui est une source d’eau potable. Le projet ne peut donc pas affecter la qualité de son eau. Quant à l’intégrité de l’esker, Sayona s’engage à ne pas prendre de matériaux d’emprunt dans l’esker (sable et gravier).

12. COMMENT LA PROVINCE DE QUÉBEC BÉNÉFICIERA-T-ELLE DES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES DU PROJET AUTHIER LITHIUM ?

Les retombées économiques du projet sont aussi nombreuses qu’importantes. Au niveau des 132 emplois annuels prévus en moyenne, on parle d’une masse salariale d’environ 11 millions $ par année, et nous collaborerons de tout cœur avec les autorités locales pour que la majorité de ces emplois soit comblée par des citoyens de la région. Au niveau des retombées pour les 3 paliers de gouvernement, nous les estimons à un autre 11 millions $ par an. Et à cela s’ajouteront 118 emplois indirects ainsi que les montants des contrats attribués aux entrepreneurs de la région pour la construction et l’entretien du site, ainsi qu’aux nombreux emplois indirects générés par le projet. De plus, nous entendons collaborer, en tant que bon voisin, aux projets de développement sociaux économiques de la région.

13. QUEL SERA LE PROCESSUS D’EXTRACTION ET DE TRAITEMENT DU MINERAI CONTENANT DU LITHIUM ?

Notre processus en est un d’extraction de la pegmatite à spodumène contenant du lithium (minerai), et à la concentration du spodumène (concassage, broyage et par flottation).

14. AU COURS DES PROCHAINES ANNÉES, À QUOI RESSEMBLERONT L’OFFRE ET LA DEMANDE DU LITHIUM ?

On estime que le marché mondial du carbonate de lithium passera de 200 000 tonnes en 2016 à plus d’un million de tonnes en 2026. Source : Robert Baylis, Roskill, 9th Lithium Supply and Markets Conference, 31st May 2017

15. LE LITHIUM POURRA-T-IL S’ÉVADER DANS L’ENVIRONNEMENT EN RAISON DE LA PLUIE, DE LA NEIGE ET DU VENT ?

Non. Le concentré est le produit final du projet Authier, le lithium n’est pas libre, il est sous forme de silicates. Le concentré pourrait être entraîné par le vent mais comme c’est le produit final de l’usine, nous allons prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter ces pertes.

16. QUEL SERA L’IMPACT SONORE POUR UN PROJET COMME CELUI DE AUTHIER LITHIUM ET QUELS MOYENS SERONT PRIS POUR RÉDUIRE LE BRUIT OU ACCOMMODER LA POPULATION ENVIRONNANTE ?

Par la taille du projet et l’éloignement des résidences, il n’est pas anticipé que le climat sonore des citoyens soit perturbé. Nous allons procéder à une caractérisation plus poussée du bruit pour nous assurer de réduire au maximum son impact. Pour l’instant, nous savons que le bruit aura un impact de façon locale et pourrait déranger certains utilisateurs du territoire. Par conséquent, Sayona Québec mettra en place les mesures d’atténuation suivantes :

  • Aucune activité de dynamitage ne sera réalisée le soir, la nuit ou les fins de semaine;
  • Les activités de forage dans la fosse seront effectuées majoritairement de jour;
  • Le concasseur primaire (à mâchoires), les concasseurs secondaires et les tamis seront placés dans un bâtiment, limitant ainsi le bruit;
  • Les camions seront munis d’une alarme de recul à bruit blanc (son multifréquence);
  • La machinerie lourde et les véhicules seront munis de silencieux fonctionnels et performants;
  • Des dispositifs antibruit seront installés sur les marteaux pneumatiques et hydrauliques.

17. QUEL EST LE PLAN DE RESTAURATION DU SITE LORSQUE SAYONA QUÉBEC AURA TERMINÉ L’EXTRACTION DU MINERAI ?

À la fin des opérations, tous les bâtiments et autres infrastructures seront démantelés. La fosse sera ennoyée naturellement et sécurisée. La halde de stériles et de résidus miniers aura, elle, été végétalisée tout au long. Toutes les aires qui auront été affectées par des travaux seront remises en végétation et reboisées.

18. SAYONA QUÉBEC PRIVILÉGIERA-T-ELLE L’EMBAUCHE LOCALE ?

Absolument. Nous aurons des politiques d’embauche locale tout autant qu’une politique favorisant les entrepreneurs et fournisseurs locaux de services.

19. L’EXPLOITATION DU MINERAI POURRAIT-ELLE AVOIR UN IMPACT SUR LA SANTÉ DES TRAVAILLEURS ET DES CITOYENS ?

Non. L’extraction du minerai et la concentration ne comportent aucune problématique particulière de santé des travailleurs. Lorsque la nature de certaines activités l'exige, comme, par exemple, un niveau élevé de poussière dans une des installations de la mine, des mesures de protection de la santé des travailleurs seront prises. Les activités de la mine ou de transport de son produit final ne représentent aucune problématique particulière de santé publique.

Des questions ou des commentaires
à nous communiquer?

  • * Champs obligatoires